Page Artistique

Accueil LieuxDits Cadastre de 1969 Cadastre de 1825 Sources Vieilles Maisons Habitants de jadis Vie d'antan Evènements Ciments Lyonnais Cartes Postales Ecole de Cossieux Page Artistique Les Moulins Usine Olivier Scierie Sous Chaly

 

Accueil
LieuxDits
Cadastre de 1969
Cadastre de 1825
Sources
Vieilles Maisons
Habitants de jadis
Vie d'antan
Evènements
Ciments Lyonnais
Cartes Postales
Ecole de Cossieux
Page Artistique
Les Moulins
Usine Olivier
Scierie Sous Chaly

 

Les Poèmes de Denise DECAY

 

 

Vendanges

 

Ils vont, courbés sur le sol rude,
Au rythme lent de leur labeur,
Poussant sur la pierraille dure
Leur grand panier de vendangeur.

Ils vont parmi les vignes rousses,
Sous l'œil content du vieux grangeon
Qui rit sous son chapeau de mousse
Bordé par les cynorhodons.

Dans le matin tout embrumé
Leurs voix s'égrènent sur l'air vif,
Comme des balles éclatées
Montant vers le soleil pensif.

Ils vont sur les coteaux pentus,
Livrant aux flancs des Panissiéres,
Ce long combat âpre et têtu
D'où jaillira un vin tout fier.

Et leurs mains courent en septembre,
Coupant les lourdes grappes bleues
Gonflées de miel, de sucs et d'ambre,
Ensanglantant leurs doigts rugueux,

Tandis qu'en bas dans la vallée,
Sur les toits serrés du hameau,
Flotte, portée par la fumée,
La bonne odeur d'un repas chaud

Ils vont, vaillamment jusqu'au soir..
Puis quand le repos les appelle,
Ils redescendent au lavoir
Frotter leurs bras sur la margelle.

Demain quand le soleil poindra
Sur les murs ocres du Bévieur,
Entre les ceps ils seront là,
Fidèles et gais, les vendangeurs

 

Soir de juin

J'ai mille pommes à mes pommiers,
Mille grains rouges aux groseilliers.
Il pleut des roses sur l'herbe douce,
Le vieux crapaud dort sous la mousse.
Dans mon panier j'ai mis du thym,
Quatre tomates, du romarin.
Un lézard gris trotte menu,
La terre est chaude à mes pieds nus.

 
Parfum poivré de la pivoine,
Mon merle noir au chant flûté.

Près de la sauge et des bleuets
La ruche bruisse doucement.
Contre le puits fraîche et lovée,
Dame couleuvre guette en baillant.
Prends garde à toi jolie grenouille,
Va vite sous les nénuphars.
Plouf !
L'eau du bassin soudain se brouille,
Dame couleuvre il est trop tard !

Parfum poivré de la pivoine,
Les pies bavardent au verger.

Sur le coteau paissent les bêtes.
Aux Panissières la vigne en fête
Boit le soleil à pleines fleurs.
Deux choucas crient sur les hauteurs.
La brume monte du ruisseau,
Elle grimpe aux pattes des chevaux.
Fais pas de bruit, parle tout bas,
Le jour s'endort, le jour s'en va.
Parfum poivré de la pivoine,
La nuit descend sur la vallée.

 

Hiver à Cossieux par J BLANCHET

La maison GRIMBOT par AJ GRIMBOT

 

Ebauche Par Dominique DECINA

 

Le Lavoir

L

et le gendarme...(Bernard VALETTE)

                                                  

Accueil LieuxDits Cadastre de 1969 Cadastre de 1825 Sources Vieilles Maisons Habitants de jadis Vie d'antan Evènements Ciments Lyonnais Cartes Postales Ecole de Cossieux Page Artistique Les Moulins Usine Olivier Scierie Sous Chaly

 
Sauf mention contraire, la reproduction des informations diffusées par cette application internet d' ARTHUR 2007, est autorisée à des fins non commerciales à condition que la source soit mentionnée. En outre, sauf cas particulier dûment signalé, les informations diffusées sur ce site n'engagent pas la responsabilité d' ARTHUR 2007. Bien que l'objectif d' ARTHUR 2007 soit de diffuser des informations actualisées et exactes, nous ne pouvons garantir le résultat et nous nous efforcerons de corriger les erreurs qui nous seront signalées.

Sauf certains clichés publiés en accord avec leurs propriétaires; cartes postales, photographies, documents et autres appartiennent au fonds GRIMBOT

Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à :

 AJ GRIMBOT.
Dernière mise à jour le : 19 août 2018.

ARTHUR 2007